RH à l’heure du numérique

Comprendre, accompagner et anticiper la transformation digitale

Bouleversement majeur, le monde connaît une mutation profonde liée à l’utilisation généralisée des technologies numériques. Cette transformation digitale impose de nouveaux modèles aux entreprises confrontées à la nécessité de se réinventer. Pour y faire face, la DRH joue un rôle-clé à la fois de catalyseur du changement et d’accompagnement, à condition néanmoins de savoir anticiper les enjeux et d’apporter une stratégie claire sur les plans organisationnel et culturel.

Avec le digital, les entreprises sont vouées à de profondes transformations d’organisation, de culture, de management, jusqu’aux métiers-mêmes. Plus de mobilité, de flexibilité, une organisation moins hiérarchique, plus transversale et collaborative, les compétences évoluent et profils évoluent.
Cette nouvelle donne est aujourd’hui incontournable et la fonction RH doit l’appréhender de manière proactive.
Il s’agit de comprendre les enjeux majeurs et les chargements attenant et d’apporter une contribution active dans la transformation des cellules opérationnelles et le pilotage de l’innovation.

La conduite du changement met au centre l’humain et sa place dans l’organisation. Les nouveaux concepts hiérarchiques peuvent perturber un « équilibre » un des premiers rôles sera alors de lever toutes les résistances une à une pour permettre à l’entreprise de créer une dynamique performante avec en son centre l’humain. La fonction RH doit alors, écouter, accompagner et former les Hommes dans la mise en place et acceptation de nouveaux modèles organisationnels plus agiles.

Par exemple, la transformation digitale a entraîné une autonomisation des personnes, renouvelant les rôles et responsabilités des middle-managers qui pourraient se voir fragilisés sans un accompagnement concret sur le terrain, et alors-même qu’ils doivent être porteurs du changement.

Il revient donc aux RH d’anticiper l’obsolescence des métiers, d’identifier les compétences digitales de demain, tout en prenant soin de réduire les écarts culturels entre digital natives et collaborateurs plus anciens. Pour autant, ce n’est qu’après s’être formées elles-mêmes à la culture digitale et ses armes, que les DRH pourront insuffler le changement.

En matière de formation, le digital offre un éventail plus large que l’e-learning (MOOC, COOC, SPOC, serious game, ELG™…). Des modules pédagogiques articulés en parcours repensent la formation comme un processus non plus vertical mais contributif et porteur d’engagement. L’objectif ? Soutenir la montée en compétences, faire émerger les nouveaux métiers, accompagner la mise en place d’une culture où la prise d’initiative et l’apprentissage par essais/erreurs Test & learn sont gages d’autonomie et d’innovation. Il s’agit de réinventer les modes de travail par la concertation en tirant profit des technologies avec l’introduction notamment de pratiques et d’outils favorisant le retour d’expérience et la transmission des savoirs (social feedback , RSE).

Ainsi la transformation digitale s’inscrit dans un projet d’entreprise construit pas à pas avec tous les collaborateurs et dans lequel chacun doit se retrouver.
Pour cela, les RH doivent rassurer et, pour garantir la cohésion au sein de l’entreprise, trouver le point d’équilibre entre les générations en comblant le fossé de compétences et en proposant de nouveaux modes d’organisation et outils.

Comment séduire les meilleurs profils et conserver les digital natives dans l’entreprise ?

Les RH doivent redoubler d’efforts et transcender les barrières en s’ouvrant à la communication pour attirer les futurs collaborateurs : présence sur les réseaux sociaux, diversification des canaux de recrutement, valorisation la culture d’entreprise et de la marque employeur… L’enjeu est de taille puisque d’ici peu, les digital natives représenteront la moitié des actifs.

À l’heure de la transformation digitale où il ne s’agit plus d’acquérir simplement de nouvelles compétences mais d’intégrer le digital comme art de vivre, les RH représentent la clé de voûte pour accompagner les collaborateurs dans le changement et mettre l’innovation au service de la performance.